Dernière mise à jour : 30/07/2015


Box art
Historique de montage

Fairey Swordfish (Wi) de Matchbox

Montage précédent : Bloch MB-200
Montage suivant : Dewoitine 371

Descriptions

Visuels

Je prends une des maquettes Matchbox qui m'a été offerte. J'avais déjà fait cet appareil aux couleurs britaniques en 2008. Du coup, je vais me permettre une petite fantaisie.

En effet, je vais en faire un "what-if" (Wi) de la royale. L'excellent site "1940 la France continue" a effectivement imaginé que cet appareil aurait pu être prété à la flotte libre française pour participer à l'opération Torch en AFN en 1942. L'idée me plaisant bien, je me lance dans la recherche des décalcos qui vont bien dans mes boites à rabiots.

Un Wi permettant toutes les interprétations quant à la décoration, je ferai le dessus avec les couleurs d'origine GB mais le dessous sera blanc... ou gris très clair. Repérage des couleurs grâce aux lettres associées.

Pour une fois, je commence par la peinture du dessus du plan supérieur. ca me,prendra mopins la tête pour la suite ! ce sont les deux tons les plus foncés, on n'en parle plus. Je vais ensuite peindre les peztites pièces sur grappes.

Debut d'assemblage du fuselage, emprisonnant les deux pilotes sur leur siège.

L'empenage est posé, les trous pour le passage du hauban sont percés préalablement.

Perçage des trous pour les haubans d'ailes, au nombre de 8 de chaque côté. L'avantage de cette maquette est d'avoir le dessus et le dessous des ailes séparés. du coup, il n'est pas nécessaire de percer de part en part, les points de colle étant totalement cachés.

Vues de l'intérieur et extérieur des ailes basses. Et là, je me rends compte que je me suis trompé dans le concept ; J'aurai du commencer par les ailes hautes, les picots d'assemblage étant en haut, je ne sais plus comment je vais tendre mes fils.

En attendant, toutes les pièces dessous sont pulvérisées à la peinture blanche.

Une idée lumineuse (peut-être la seule qui peut sauver la situation), je place des boucles dans les trous de 0.3 mm dans lesquelles je glisserai (si j'y arrive) les haubans une foi l'aile haute montée.

montage des ailes, basses d'abord, puis les mats (c'est toujours délicat comme assemblage, surtout l'alignement et l'inclinaison), puis je pose l'aile haute par dessuset recentrant le haut des mats. Les pinces à linges ne sont là que pour ne pas que les fils me gènent.

J'ai oublié de prendre plein de photos d'étapes... à ce stade, les haubans sont tendus et j'ai commencé à monter les trains. Les roues seront ensuite fixées sur les ergots, il n'y aura plus qu'à poser les décalcos.

Voir la fiche du Fairey Swordfish (Wi)
Montage précédent : Bloch MB-200
Montage suivant : Dewoitine 371