Dernière mise à jour : 13/01/2015

 
Box art
Historique de montage
Percival P-56 "Provost" de Matchbox
Montage précédent : Frégate "La Fayette"
Montage suivant : E2C Hawkeye (1/48)

Descriptions

Images

après cette entorce à mes habitudes, je remonte un avion, britanique cette fois ci, le Percival Provost, vieille maquette Matchbox. C'était une série de maquettes dont les grappes étaient de deux couleurs différentes afin d'éviter à de jeune maquettistes de les peindre. Ici elles sont blanche et rouge.Le rouge est étonnant vue que l'avion est entièrement blanc, mais bon !

La planche de décalco a mal vieillie aussi, le film transparent censé les protéger s'est en fait collé dessus. Je ne sais pas si je les sauverai.

Aucune couleur n'est mensionnée si ce n'est celle de l'extérieur. J'interprète donc un peu pour l'intérieur.

Après avoir coloré les petites pièces intérieures (pour la plupart et elle ne sont pas nombreuses), je les détache des grappes et passe le reste à l'aérographe pour la couleur blanche. En effet, sur le rouge, j'ai peur qu'il ne faille plusieurs couches.

Montage de l'intérieur du poste de pilotage, limité à deux pilotes sur deux sièges côte à côte, le tout sur un plancher.

Assemblage du fuselage emprisonnant les pilotes.

Montage de l'ensemble moteur, l'hélice est posée à blanc, non collée.

Assemblage des ailes. Celle qui a 5 pinces étant gondolée, il fallait bien ça pour la faire tenir à peu près plate.

Fin de mise en croix de l'avion, masquage de la verrière et mise en place. Cette grosse pince permet une préssion suffisante et non excessive pour maintenir la verrière bien plaquée au fuselage le temps que la colle sèche.

Fin de la mise en croix, pose des roues et de la peinture.

Pour les décalcos, j'en ai parlé plus haut, le papier de protection est collé aux décalcos. J'ai fait plusieurs essais pour voir si je pouvais les récupérer.

1 / Le trempage avant d'enlever la pelure n'est pas une bonne idée. 2 / Il faut dans tous les cas enlever le plus possible de calque avant d'essayer de nettoyer les décalcos. 2bis / gratter à sec, ça peut marcher à condition que la lame du cutter soit bien plate et que le support soit bien régulier.
3/ après le point 2/, j'ai utiliser ma salive pour essayer de "diluer" les pelures, et ça, ça marche pas trop mal, à condition de ne pas mouiller le dessous du décalco, sinon il se décole avant la pelure.

Voilà, j'ai pratiquement tout sauvé, il faudra quelques retouches pour les points 1/ et 2/.

Voir la fiche du Provost Mk1
Montage précédent : Frégate "La Fayette"
Montage suivant : E2C Hawkeye (1/48)