Dernière mise à jour : 16/02/2016


Box art
Historique de montage

MS 880 Rallye de FSC Dujin

Montage précédent : Dauphin II
Montage suivant : Twin Otter

Descriptions

Visuels

J'ai acheté une série de maquettes en résine, fabriquées sous la marque FSC, reprise d'un moule Dujin, qu'on ne trouve a priori dans aucune autre marque (que je sache en tout cas). Je commence ici le Rallye de Morane-Saulnier (MS-880). Peu de pièce en vérité, mais avecla résine, je me méfie. Ce n'est pas toujours simple à monter.

Une belle planche de décalcos est fournie avec.

On voit ici les pièces détachées de leur grappe ; Pas beaucoup de pièces disais-je, mais avec le collage cyano impératif, attention aux assemblages.

Les peintures que je compte utiliser. Le plan n'en est pas vraiment un, mais une suite d'indications écrites sans visuel.

Les deux demi fuselages sont ebarbés. Avec la mini perceuse, j'évide l'intérieur à l'arriere, espérant aider la maquette à tenir sur ses roues... on verra ! avec les avions tricycles, on ne peut être sûr de rien !

Mastic à donf ! 3 couches mini pour boucher la jointure.

Mise en place des ailes, calées dessous aux extrémités pour respecter le diedre (angle vers le haut) assez important signalé. En effet, les ailes du Rallye ne sont pas horizontales. Les ailes ont été limées pour obtenir des saumons carrés.

Pour le stabilisateur arrière, il faut pratique une entaille à son avant et à la base de la queue, sous le gouvernail, pour l'insérer. Attention à la casse !

Mise en place de l'intérieur de l'habitacle (cloison, sièges planche de bord...). Les manches en scratch seront rajoutés parce que... ça manque ! Seront également placés les harnais de sécurité.

Bon ! Les trains, c'est pas ça non plus ! Je tente donc quelques bricolages en scratch pour les rendre semblables aux photos. Ici pour le train avant.

 

Et là, pour les trains sous les ailes.

Vues de ces derniers une fois partiellement assemblés et peints.

 

Découpe et mise en place de la verrière. Elle est plus grande que la largeur du fuselage, même en la bombant un peu. Du coup, il faudra un peu plus de mastic sur l'un des côtés. J'y appose le cache en vue de la peinture et mastique les jointures.

Mise en peinture du dessus à l'aérographe.

 

Puis du dessous, bien sûr !

Cache en vue de la peinture des bandes noires (sous les jaunes qui sont sur le planche décalcos... pourquoi pas les noires avec... mystère :-) ; explication ci dessous :-().

 

On enlève les caches...

Et je peins le blanc et le rouge de la dérive.

 

Les trains sous les ailes devront être placés sur le première bande jaune la plus proche du fuselage. Du coup, je place les décalcos jaunes de suite. Attention,elles sont cassantes et, pour les ailes, il faut les recouper. de plus, je m'aperçois que la bande noire de queue est trop en avant, Il va falloir que je la retouche. De plus, j'ai de la bouilli sur les yeux ; IL N Y A PAS DE NOIR ENTRE LES BANDES JAUNES !!! quel plouc, vraiment ! (merci André)

Voilà qui est fait, au pinceau et presque sans bavure ; pour une fois, je suis assez content du résultat.

 

Mise en place des trains revisités.

Une fois les trains et lesroues collés, sec et dur, ce qu'on redoutait se confirme... la roue avant ne touche pas terre ! Je ruse ; je place une tige d'étiré transparent à l'arrière des bandes jaunes, dessous, en guise de béquille. Une bonne longueur, et ça fonctionne plutôt bien, elle se voit à peine. Reste à placer les autres décalcos.

 
Voir la fiche du MS-880 Rallye
Montage précédent : Dauphin II
Montage suivant : Twin Otter