/Dernière mise à jour : 07/09/2013


Box art
Historique de montage
Roland C-11 de Heller
Montage précédent : Wibault 72C
Montage suivant : Ki43 Oscar

Descriptions

Images

Et je continue avec une maquette Heller relativement ancienne vu le plan, le Roland C11, petit appareil allemand de la 1ère guerre. Je n'ai pas beaucoup entendu parler de lui, et pourtant la maquette existe bien. Je me pose alors une question : Pourquoi ne trouve-t-on pas des avions plus connus comme le Broussart ou le MS 760 Paris ? (tiens que des français, bizarre...) ils sont, me semble-t-il, plus connus que le Roland, non ? Fabricants, à vos pièces... ce serait chouette que quelqu'un nous les sorte !

A cause de l'âge, je crains un peu pour les décalcos... ne vont-ils pas s'éparpiller "façon puzzle" ? Comme ça, ils ont l'air plutôt correct.

 

Le plan Heller ne signale que deux référence de peinture, le noir et l'alu. Je me suis permis d'en rajouter quelques unes de plus ; le gris vert pour l'uniforme, le marron pour les gants et le siège et le gris foncé pour l'intérieur.

L'intérieur se limitera au pilote, son siège et le haut du moteur (les échappements). Plus tard viendra le mitrailleur, debout à l'arrière. J'aime beaucoup le pilote fourni, il n'est pas aussi statique que d'habitude avec son bras tendu, l'air de dire "afion ennemi à 2 heures, là tevant".

 

Assemblage rapide du fuselage, mais avec 4 pinces, c'est plus prudent !

Positionnement de l'aile basse. Les ailes et le fuselage ont été peints préalablement au montage, car ce serait plus difficile après. Bien sûr il y aura sans doute quelques retouches après collage.

 

Mise en place des mats, très larges ceux là, qui maintiennent l'aile haute sur la basse. Cet avion est décidément intéressant de conception ; Certe pas d'aile parasol, mais les ailes directement fixées sur et sous le fuselage avec ce type de mat, il était mastoc mais il devait être des plus solides.

Montage sans surprise de l'aile haute.

 

Et fin de la mise en croix par les ailerons arrière.

Il ne reste plus qu'à placer le train. Attention, les trous (attaches arrière des jambes) en bas du fuselage à l'arrière des ailes ne sont pas bien alignés, en tout cas sur ma maquette. Il ne restera plus qu'a mettre les roues, l'hélice, et sur le dessus le mitrailleur arrière et sa pétoire.

 
Voir la fiche finale du Roland C11
 
Montage précédent : Wibault 72C
Montage suivant : Ki43 Oscar